Nom : Chaulnes (Michel-Ferdinand d'Albert d'Ailly, duc de)
Dates : 31/12/1714 - 23/9/1769
État(s) historique(s) : France (royaume de)
Pays(s) actuels(s) : FRANCE
Remarques biographiques :
Chevalier de l'ordre du Saint-Esprit. Chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis

Né à Paris le 31 décembre 1714.

Épouse le 23 février 1734 Anne-Josèphe Bonnier de la Mosson, dame du palais de Marie Leszczynska.
Duc de Picquigny puis duc de Chaulnes en 1744.

Cornette des chevau-légers de la garde en 1733 puis pourvoit l'année suivante la charge de capitaine-lieutenant des chevau-légers.
Gouverneur d'Amiens et de Corbie en 1743.
Est nommé maréchal de camp la même année.
En 1745, il sert en tant qu'aide de camp du roi, et notamment lors de la bataille de Fontenoy.
Est reçu au Parlement en qualité de duc et pair par la démission du maréchal de Chaulnes, son père.
Commandant des chevau-légers de la Maison du roi.
Commissaire du roi aux États de Bretagne en 1750.
Gouverneur de Picardie et d'Artois en 1752.

Physicien et astronome, le duc de Chaulnes fait construire la plus grande machine électrique de son époque, utilisée notamment pour reproduire les effets de la foudre. En 1745, il publie un mémoire sur la diffraction des rayons lumineux. Il invente également un nouveau modèle de microscope. Son cabinet de curiosité est réputé par ses contemporains pour la diversité de ses collections.
Académicien honoraire le 21 février 1743, en remplacement du cardinal de Fleury, décédé.
Vice-président de l'Académie royale des sciences en 1745, 1749 et 1758.
Président de l'Académie royale des sciences en 1746, 1750 et 1759.

Bénéficie d'un logement, aile nord du château de Versailles.

Mort à Paris le 23 septembre 1769.
Sources bio-bibliographiques :
. Académie des sciences, Index biographique de l'Académie des sciences 1666-1978, Paris, Gauthier-Villars, 1979.
. Newton (William Ritchey), L'espace du roi, La Cour de France au château de Versailles, 1682-1789, Paris, Fayard, 2000.
Entrée d'index : Chaulnes (Michel-Ferdinand d'Albert d'Ailly, duc de Picquigny puis duc de) (1714-1769), astronome et physicien
Document(s) à télécharger :
Auteur(s) de la notice : Marine Masure-Vetter ; Sandrine Jauneau

© Centre de recherche du château de Versailles
Retour vers le formulaire de recherche de la base biographique